Quel est le coût de la vie en résidence?

Une question récurrente que l’on est amené à se poser lors de la planification de sa retraite est de savoir quel est le coût de la vie en résidence?

Essayons de passer en revue les différents éléments dont il faut tenir compte pour déterminer le budget nécessaire pour vivre dans une maison de retraite.

Le coût de la vie en résidence – Le loyer

Le loyer est, trivialement, la dépense la plus importante lorsque l’on vit dans une résidence pour personnes âgées.

Cependant, le montant peut varier de manière significative selon la superficie de l’appartement, le nombre de pièces, les services proposés, ainsi que la situation géographique de la maison de retraite en question.

La tarification effective peut être obtenue en sollicitant les résidences que vous convoitez. Vous pourrez également les visiter et vous rendre compte si le montant du loyer est en adéquation avec ce qui est proposé.

Il est également important de vérifier ce qui est inclus, comme l’électricité, le chauffage, la climatisation ou encore les électroménagers de base, afin de déterminer avec précision quel est le coût de la vie en résidence.

Le coût de la vie en résidence – Les repas

Les repas sont un poste de dépense suffisamment important pour qu’il mérite d’être considéré.

Si vous souhaitez continuer à préparer vous-même vos repas et que votre appartement possède une cuisine équipée, le montant à prévoir ne changera pas de manière significative par rapport à ce que vous dépensez actuellement.

De plus, il s’agit de la solution la moins chère et la plus intéressante, pour autant que vous soyez autonome et disposé à faire la cuisine quotidiennement.

Dans le cas contraire, vous aurez la possibilité de prendre vos repas dans la salle à manger de la résidence. Les repas seront concoctés soit directement sur place, par une équipe compétente, soit livrés par un traiteur indépendant.

Dans les deux cas, il faudra prévoir un budget bien plus conséquent que si vous faites vos courses et que vous cuisinez vous-même.

Néanmoins, cette solution vous permettra de vous décharger sur le plan alimentaire et de ne plus avoir cette contrainte en ligne de mire.

Autres frais à considérer

Il faudra envisager de payer un forfait pour les appels téléphoniques et l’accès à Internet.

Vérifiez d’abord avec les résidences qui vous intéressent car ces services sont parfois compris dans le loyer. Il faudra par contre prévoir une assurance habitation pour vos biens personnels, mais également pour que vous soyez immunisé en terme de responsabilité civile.

Pensez également aux frais inhérents au stationnement, tant pour vous que pour vos visiteurs. Enfin, un dernier point important à considérer concerne les services supplémentaires.

Ces derniers sont optionnels et susceptibles de vous décharger à plusieurs niveaux, comme par exemple pour le ménage, la gestion de votre médication ou les repas. Ne pas oublier que si vous êtes âgé de 70 ans ou plus, vous pouvez être en droit de demander un crédit impôt pour le maintien à domicile des aînés.

NOTE : Les résidents de 70 ans et plus sont admissibles à une aide financière sous forme de versements mensuels (en moyenne de 141.00$ à 430.00$), grâce au crédit d’impôt pour le maintien à domicile d’une personne âgée et de l’allocation logement.