Le bingo – un simple jeu de hasard – favorise une amélioration considérable de la qualité de vie des aînés. Il figure parmi les rares activités ludiques générant un contact humain et des échanges sociaux. Ce jeu continue inlassablement d’adeptes en raison des opportunités d’y développer des relations sociales. Les bienfaits de cette forme de loterie sont si étendus que cela réduirait les chances de décès de 40 % ! Voici un aperçu des effets bénéfiques du bingo chez les personnes âgées.

Bienfaits des jeux de société comme le bingo

Alors que l’engouement pour les jeux d’argent et de hasard est généralement décrié par les chercheurs, le bingo fait exception à la règle.

Comparativement aux autres jeux de société pour personnes âgées, le bingo exige une concentration considérable pour établir des liens entre les nombres tirés et les chiffres imprimés sur le carton. Le cerveau est d’autant plus sollicité lorsqu’un joueur utilise plusieurs cartons.

Des recherches menées par le département de psychologie de l’Université de Southampton ont révélé que cette activité exerce le cerveau à retenir les données de manière plus efficace. Les chercheurs ont comparé les performances de groupes d’ainés qui jouent au bingo avec d’autres qui ne s’adonnent pas à ce jeu. Ils ont observé que le fait de jouer au bingo permet à ceux-ci, malgré leur âge avancé, de demeurer cognitivement plus alertes.

D’autres spécialistes entrevoient dans la convivialité du bingo un moyen des plus efficaces pour lutter contre la solitude et la dépression (qui sont considérés en ce XXIe siècle comme les fléaux du troisième âge).

Ce jeu posséderait des vertus sociales uniques, a révélé une étude pilotée par l’American Medical Association. Pour les ainés, toutes les dimensions de l’humain sont sollicitées dans ce jeu : la santé physique, psychologique et mentale.

• Les personnes âgées accroissent leur rapidité physique et leur agilité mentale.
• Les joueurs entrent en contact avec une panoplie d’individus et multiplient les nouvelles connaissances. Ils sont en mesure d’échanger en toute convivialité avec des voisins de leur table de jeu.
• Les personnes âgées développent avec les communautés de joueurs de bingo un sentiment d’appartenance et d’attachement. Cette activité favorise la réalisation de soi, en leur permettant de s’affirmer davantage.
• Ce jeu constitue un soutien à l’autonomie des ainés.

De quelles manières les jeux pour personnes âgées en maison de retraite soutiennent l’autonomie ?

Le bingo, ainsi que d’autres jeux pour personnes âgées en maison de retraite, sont reconnus comme étant un acte individuel offrant des opportunités de nouer des liens significatifs avec d’autres membres de la communauté. Cette participation sociale engendre des retombées plurielles bénéfiques pour l’individu. Cela constitue un soutien à l’autonomie des ainés.

Sentiment d’appartenance et d’attachement

Les milieux de participation sociale, tels que les salles de jeu de bingo, constituent des lieux propices où prennent racine le développement d’un sentiment d’appartenance et la construction d’une zone d’échanges et de confiance. Dans ces groupes organisés où s’élaborent des jeux de société pour personnes âgées, la communication entre les membres favorise leur union. La multiplication des échanges et les comportements de bienveillance survenant entre les membres du groupe ont une multitude d’incidences sur le bien-être de ces individus.

Dans la société, en général, les gens se parlent assez peu entre eux. Il n’est vraiment pas évident de briser la glace. Dans les groupes de joueurs de bingo, en l’espace de quelques mois seulement, les joueurs se sentent à l’aise de communiquer entre eux : cela donne lieu à beaucoup de fraternisation, et par conséquent, à un groupe uni.

La participation sociale à un groupe de bingo est entrevue par les retraités comme un véritable tremplin favorisant l’élargissement de leur réseau social et l’opportunité d’y développer leurs compétences sociales.

 

Apprentissage et stimulation

Pour les personnes âgées, le fait de jouer au bingo s’étend bien au-delà de sortir de leur isolement. Ils trouvent en cette activité un motif d’apprentissage et de stimulation. Le contact humain avec les autres joueurs les nourrit. Cela répond, dans de nombreuses circonstances, à des besoins cachés insoupçonnés. À travers ces expériences des plus enrichissantes, ils osent prendre des risques pour agir, pour s’épanouir en prenant davantage leur place dans leur environnement social.

Chaque individu étant unique, toutes les rencontres avec d’autres permettent d’apprendre quelque chose, lorsqu’on parvient à se libérer des préjugés et des mécanismes d’inhibition. En ce sens, jouer au bingo constitue une participation sociale enrichissante en termes d’altérité.

Cela fournit des opportunités d’aiguiser ses compétences et ses connaissances. Les ainés gagnent en confiance en eux, s’avèrent plus à l’aise pour s’exprimer en public. Ils expérimentent avec diverses manières d’entrevoir l’existence. Ils peaufinent leur analyse sociopolitique.

 

Santé et bien-être

Plus les personnes âgées s’impliquent socialement, plus cela allège d’éventuels problèmes de santé. Voilà pourquoi le bingo est reconnu pour générer des effets secondaires bénéfiques sur la santé des joueurs.

À travers ce jeu, les aînés gagnent non seulement des gains matériels alléchants à cette forme de loterie, mais ils augmentent également leur vitalité. Ils font un pied de nez au vieillissement ! Dans leurs veines et dans chaque atome de leur être, ils sentent la vie palpiter. Ils réalisent que la santé, cette trépidante forme de vitalité et de jeunesse, les habite encore…

 

En conclusion

Se passionner pour le bingo, c’est en quelque sorte retarder le processus de vieillissement. Au Manoir Gouin à Montréal, nous intégrons fièrement le bingo parmi les jeux pour personnes âgées en maison de retraite, car nous sommes conscients que le fait de jouer au bingo permet de demeurer actif, prendre goût à l’existence, et ultimement, nécessiter possiblement moins de services médicaux.